Encadrer vos tatouages après la mort ? C'est désormais possible

Le tatouage est-il condamné à son statut d'art éphémère ? Plus maintenant, si l'on en croit la profession de foi d'une association d'un genre nouveau aux Etats-Unis. La "Napsa" (National Association for Preservation of Skin Art) entend en effet lutter pour la préservation de "l'art cutané"...

http://tempsreel.nouvelobs.com

En regardant l'Obs, je suis tombée sur cet article. Alors je ne sais pas quoi penser. En gros, on a déjà le stencil avec le dessin de base du tatouage avant qu'il ne soit tatoué. Hors là, le concept serait qu'un embaumeur découpe la peau du défunt (18 heures après sa mort) pour ensuite l'exposé. Cette association américaine "Napsa" (National Association for Preservation of Skin Art) lutte pour la préservation de l'art "cutané". C'est assez spécial ! Sachant qu'en plus, la peau tatouée et joliment découpée pourrait être reversée à la famille ... 

Personnellement, un mort reste un mort mais je ne vois pas EN QUOI garder un morceau de peau avec un tatouage (même symbolique) mériterait d'être conservé auprès de la famille . Sachant qu'en plus, les dessins qui ont permi de faire ce tatouage sont toujours disponibles auprès du tatoueur (et même pour vous si vous l'avez dessiné). 

Qu'en pensez-vous ? Je trouve ça spécialement glauque bien que j'aime énormément le tatouage. C'est assez aberrant ! M'enfin, certains diront que nous sommes au XXI° siècle et que les esprits doivent s'ouvrir davantage. M'enfin quand même ! Vos impressions ?